Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
Histoire

André François-Poncet (1948-65)

André François-Poncet était ambassadeur de France à Berlin de 1931 à 1938, années critiques qui virent la montée en puissance d'Adolf Hitler, le réarmement allemand et l'accroissement de la tension internationale qui mena à la Seconde Guerre mondiale.

En 1938, quelques semaines après que le premier ministre Neville Chamberlain ait rencontré Adolf Hitler pour signer le pacte de non-agression de Münich, François-Poncet rencontra ce dernier avant de se rendre à Rome où il venait d'être nommé ambassadeur. Cette rencontre avec le chancelier Adolf Hitler ouvrit un dialogue qui mena plus tard à l'accord franco-allemand du 23 novembre 1938.

A son retour en France en 1940, François-Poncet fut déporté et interné en Allemagne où il resta jusqu'en 1945. Après la guerre, il devint conseiller du gouvernement pour les affaires allemandes. En juin 1949, il fut élu Haut Commissaire de la République Française en Allemagne.

François-Poncet est né en 1887 et était issu d'une famille de magistrats. En 1913 -- un an avant la Première Guerre mondiale -- il écrivit "Ce que pense la jeunesse allemande", un travail qui souleva beaucoup d'émotion.

Andre Francois-Poncet

Cliquer sur l'image l'agrandir

 

| haut de page |






© 1999 | Anglais (page d'accueil)
PERSONNALITÉS
Les fondateurs
La Commission permanente
Historique de la Commission permanente
Nolf
Tokugawa
Stanley
Bernadotte
Francois-Poncet
Limerick
Newman-Morris
Shuckburgh
Abu-Goura
Botho
Les présidents du CICR
Les présidents de la Féd.Intl.
Ceux qui reçurent le Prix Nobel