Page d'accueil
du Magazine

Le Mouvement et le nouveau millénaire: Les voix de la guerre

Le Mouvement international de la Croix Rouge et du Croissant Rouge saisira l'occasion du nouveau millénaire pour promouvoir ses Principes fondamentaux et réexaminer son rôle au regard des défis humanitaires du XXIe siècle. Du 8 mai 1999 au 8 mai 2000, le CICR, la Fédération internationale et les 175 Sociétés nationales conduiront dans cette perspective un large éventail de manifestations, campagnes et autres activités. On peut mentionner, entre autres, l'initiative "Danse le monde" programmée pour le 8 mai 1999, la campagne "Profil de 2000 volontaires", le 50 e anniversaire des Conventions de Genève qui sera célébré le 12 août 1999 et la 27 e Conférence internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge.

D'ici à l'an 2000, le magazine Croix Rouge, Croissant Rouge rendra régulièrement compte des activités du millénaire. Dans le présent numéro, c'est la intitulée "Les voix de la guerre" lancée par le CICR pour promouvoir les Conventions de Genève qui a retenu notre attention.

Les voix de la guerre

Le 12 août 1999 marquera le 50e anniversaire des Conventions de Genève, les principaux instruments du droit international pour la protection de la dignité humaine dans les conflits. D'innombrables individus ont déjà bénéficié des dispositions contenues dans ces traités, qui comptent parmi les plus largement ratifiés au monde. Pourtant, la guerre continue de provoquer d'énormes souffrances touchant de plus en plus de civils. Il est temps de réagir contre ce phénomène. "Nous assistons à des conflits qui visent délibérément à exterminer des communautés ou groupes ethniques particuliers, et dans lesquels les crimes les plus atroces y compris des agressions à l'encontre du personnel humanitaire - font partie intégrante des stratégies de guerre, note Cornelio Sommaruga, président du CICR. (... ) La promotion et le respect du droit humanitaire revêtent donc une importance cruciale si nous ne voulons pas que la barbarie triomphe de la civilisation."


 

Même La guerre a ses Limites

Dans l'espoir de mieux protéger les civils, le CICR a mis sur pied une campagne visant à promouvoir les Conventions et à mettre en lumière leur pertinence dans le contexte sauvage et chaotique des conflits contemporains. De novembre 1998 à août 1999, les employés de l'institution demanderont à des milliers d'habitants de, pays déchirés par la guerre de faire connaître leur expérience personnelle, leur point de vue sur les limites de la guerre et sur la manière, d'améliorer le respect du droit humanitaire. Ils recueilleront en particulier les opinions des groupes les plus durement touchés réfugiés, personnes déplacées, victimes des mines, parents de disparus, prisonniers de guerre. Parallèlement, une étude similaire sera conduite dans des pays en paix, en coopération avec les Sociétés nationales de la Croix Rouge et du Croissant Rouge. Les militaires, principaux "utilisateurs" du droit humanitaire, feront l'objet d'une attention spéciale

Les résultats de ces consultations seront rendus publics dans l'espoir de susciter un débat mondial sur le droit international humanitaire parmi des interlocuteurs de tous les horizons intéressés par le sujet: hauts responsables gouvernementaux et militaires, leaders communautaires, intellectuels, journalistes, cadres et employés d'organismes d'assistance. Le CICR communiquera également ces résultats aux communautés qui auront participé aux enquêtes, de façon a encourager la discussion au plan local et les efforts de protection en faveur des victimes des conflits.

En outré, il créera un site Internet spécial où seront présentés des extraits des déclarations des personnes interrogées, les résultats de l'enquête d'opinion et des informations sur l'avancement de la campagne. Ce site est destiné à stimuler la réflexion et les échanges de vues parmi les spécialistes et les citoyens ordinaires du monde entier. Il permettra aussi aux journalistes d'accéder directement à des récits et informations offrant un intérêt humain particulier. Enfin, le CICR produira toute une série de supports imprimés et audio visuels sur la campagne, que les Sociétés nationales de la Croix Rouge et du Croissant Rouge contribueront à promouvoir à travers leurs médias respectifs.

En résumé, la campagne "Les voix de la guerre" a pour but de sensibiliser le publie aux règles du droit international humanitaire et à leur importance dans les situations de conflit. A travers ses multiples facettes, elle poursuit en réalité un seul et unique objectif : améliorer la protection des gens en temps de guerre.

Beatrijs Jonanna Vanhove

Les Conventions de Genève de 1949 sont nées de La volonté de limiter et de prévenir Les souffrances des hommes en temps de conflit armé. Les personnes ne prenant pas directement part aux hostilités et celles mises hors combat par suite de maladie, de blessure, de captivité ou pour toute autre raison doivent être respectées et protégées contre Les conséquences de La guerre. Celles qui souffrent doivent être assistées sans aucune forme de discrimination. Les Protocoles additionnels de 1977 complètent cette protection en renforçant les règles applicables à La conduite des hostilités.


Haut de page | Nous contacter | Crédits | Edition antérieure | Webmaster



© 2003 | Copyright |