Page d'accueill du Magazine
Rubriques précédantes

Solidarité sans frontière

Lors de la guerre du Kosovo, la section de la jeunesse de la Croix-Rouge genevoise (Suisse) avait mis sur pied une action baptisée "Opération Balkans", laquelle consistait à collecter des vêtements, des aliments non périssables et des produits d'hygiène au bénéfice des réfugiés. L'ampleur inespérée des dons - plus de 450 tonnes - avait contraint les organisateurs à affréter un train de 38 wagons pour acheminer l'assistance jusqu'en Albanie. La distribution sur place avait été assurée par des membres de la Croix-Rouge albanaise, de la Croix-Rouge de Belgique et de la Fédération internationale. Encouragés par le succès de cette opération, les jeunes initiateurs du projet vont lancer de nouvelles actions humanitaires dans les Balkans, la prochaine étape étant la Bulgarie.

Banque d'idées

En invitant les Sociétés nationales à réfléchir aux moyens de promouvoir la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge dans le cadre de l'Année du millénaire, du 8 mai 1999 au 8 mai 2000, les initiateurs de la campagne escomptaient que chacune aurait au moins une bonne idée - soit 176 bonnes idées au total. Et la mise en commun de toutes ces idées constituerait un véritable trésor dans lequel puiser pour organiser des événements propres à valoriser l'ensemble du Mouvement.

Durant cette période, plus de 160 Sociétés nationales ont effectivement mis sur pied des milliers de manifestations, édité quantité de publications et vendu les marchandises les plus variées sous le slogan du "pouvoir de l'humanité". Le succès de l'entreprise a trouvé sa confirmation lors du Conseil des délégués en octobre 1999, quand toutes les composantes de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont convenu d'étendre l'utilisation de ce slogan aux cinq prochaines années.

Théoriquement, les coordonnateurs de l'Année du millénaire devaient arriver au terme de leur mission le 8 mai 2000. Mais pourquoi s'arrêter là? Ces personnes très motivées pourraient bien continuer à illustrer dans les années à venir "le pouvoir de l'humanité" et unir leurs efforts pour renforcer encore l'image globale du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Une Societé nationale octogénaire

Le Croissant-Rouge d'Azerbaïdjan, qui fête cette année son 80e anniversaire, consacre toute son énergie à assister les vieillards démunis et les populations déplacées à l'intérieur des frontières. Soutenues par la Fédération internationale, 200 infirmières de la Société nationale visitent régulièrement 7000 personnes âgées réparties à travers tout le pays. Le Croissant-Rouge vient en outre d'ouvrir à Bakou un centre de formation pour les personnes déplacées. Une trentaine de femmes y suivent actuellement des cours d'informatique, d'anglais et de marketing grâce auxquels elles peuvent espérer trouver ultérieurement un emploi.

Rompre l'isolement

Il y a dix ans, des milliers de personnes avaient fui le Haut-Karabakh en guerre pour se réfugier en Arménie. Aujourd'hui encore, leur existence reste très dure. La Croix-Rouge arménienne a entrepris d'aider les plus âgés de ces réfugiés en mettant sur pied des services psychosociaux. Chaque jour, des volontaires de la section de jeunesse de la Société nationale rendent visite à leurs "grands-mères" et "grands-pères" hébergés dans les centres collectifs d'Erevan. En les assistant dans leurs tâches quotidiennes, ils contribuent à faciliter leur intégration et à rompre leur isolement.



Haut de page | Nous contacter | Crédits | Edition courante | Webmaster




© 2000 | Copyright |