Page d'accueil
du Magazine

Rubriques suivantes

 

Violence à Aceh

Le CICR continue d'aider la Croix-Rouge indonésienne à assister les personnes déplacées dans la province d'Aceh. Tout au long de l'année, des affrontements entre les forces armées indonésiennes et le mouvement pour l'indépendance d'Aceh ont entraîné des mouvements massifs de population. Dans le cadre d'une récente opération, 820 familles vivant dans des abris temporaires ont reçu des articles d'hygiène, des nattes, des couvertures, des bâches en plastique et des récipients pour l'eau. "Les bénéficiaires de cette assistance ne représentent, hélas, qu'une faible proportion du total des personnes déplacées à Aceh", note Syméon Antoulas, chef adjoint des opérations du CICR en Asie du Sud-Est et dans le Pacifique. "Bien qu'il soit très difficile de mesurer avec précision l'ampleur des mouvements de population en raison de l'insécurité ambiante, nous nous employons en permanence à évaluer les besoins afin de mobiliser l'aide requise." Au cours des prochains mois, des secours supplémentaires seront vraisemblablement fournis tant aux personnes déplacées qu'aux communautés locales. "C'est la cinquième année consécutive que nous apportons un soutien à la Croix-Rouge indonésienne dans ce type d'opérations", conclut Antoulas.

Notre monde à tous

Avec l'accord du ministère de l'Éducation de l'Azerbaïdjan, la délégation du CICR à Bakou a publié dans le cadre de son programme pédagogique un recueil de textes à l'intention des écoliers et des étudiants. Intitulé "Mon monde, ton monde", il est essentiellement basé sur des œuvres de la littérature azerbaïdjanaise. Les textes ont été choisis de manière à sensibiliser les lecteurs à des valeurs humanitaires telles que le respect mutuel, la compassion et la charité. L'ouvrage vise également à familiariser les enfants et adolescents avec les Principes fondamentaux du Mouvement et avec le droit international humanitaire. Il a fait l'objet de présentations dans des écoles de Bakou et de la région de Quba. À l'issue de la phase de test et sur la base des commentaires des étudiants et des enseignants, une version mise à jour sera éditée en 2002. "La particularité de ce livre est qu'il aide les enseignants à donner leurs cours grâce à de nouvelles méthodes interactives", note Rafig Gandilov, cadre du ministère de l'Éducation. "Assurément, il favorisera certaines réformes au sein de notre système éducatif."

Prévention en uniforme

Quinze gardes du corps de la police nationale cambodgienne ont suivi récemment un cours d'éducation sanitaire organisé par la Croix-Rouge, portant notamment sur la prévention du sida et autres maladies sexuellement transmissibles. Il y a quelques années, une enquête avait révélé que les deux groupes les plus touchés par le VIH/sida dans le pays étaient les prostituées... et les fonctionnaires en uniforme! Au Cambodge, l'information éducative et préventive sur cette pandémie est extrêmement limitée. À l'origine, cette initiative de la Croix-Rouge devait viser le grand public, mais, finalement, elle a été circonscrite aux forces de maintien de l'ordre. À ce jour, 1000 des 2000 policiers spécialement affectés à la protection des personnalités et des visiteurs étrangers ont bénéficié de cette formation.

 
 

La protection des réfugiés nous concerne tous

Compte tenu des crises actuelles, on peut s'attendre à ce que le nombre des réfugiés dans le monde augmente de manière spectaculaire au cours des mois, voire des années à venir. Et leur protection est la responsabilité de chacun. Les humanitaires, en particulier, doivent comprendre en quoi consiste la protection et comment leur simple présence y contribue. Pour faire en sorte que la défense des droits des réfugiés bénéficie de la priorité requise, la Fédération internationale a lancé avec d'autres ONG internationales un projet de formation intitulé "Reach Out". Le but en est de sensibiliser à ces droits les personnes chargées de délivrer l'aide humanitaire pour le compte des ONG, des Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et de leur Fédération, de renforcer leur aptitude à assurer la protection des réfugiés et d'améliorer la coopération avec le HCR. Sept ateliers de formation ont été organisés entre mars et septembre 2001 et d'autres auront lieu au cours des prochains mois. Pour tout renseignement sur ce projet, nous vous invitons à prendre contact avec Henk Van Goethem ou Robbie Thomson à la Fédération internationale.

Marche commémorative à Solférino

L'esprit de Henry Dunant a gardé toute son actualité un siècle après l'attribution au fondateur de la Croix-Rouge du premier prix Nobel de la paix. L'espoir d'un avenir meilleur réside dans la force de ses idées, dans la foi avec laquelle, confronté au tragique spectacle de la guerre et de la souffrance, il a lui-même continué de croire en la fraternité et la générosité des hommes.

Afin de témoigner de cet engagement, des milliers de volontaires de différentes Sociétés nationales ont participé le 23 juin à une marche aux flambeaux le long du chemin par lequel les soldats blessés avaient fui le champ de bataille de Solférino en direction de Castiglione, ce mémorable 24 juin 1859. Unique en son genre, cette marche, qui en est déjà à sa neuvième édition, était organisée par le Musée international de la Croix-Rouge de Castiglione et la Croix-Rouge italienne.


Haut de page | Nous contacter | Crédits | Edition courante | Webmaster



© 2001 | Copyright |