Page d'accueil
du Magazine


Jean-François Berger
Rédacteur CICR

Atoussa Khosousi Parsey
Rédactrice invitée Fédération

 
  Les événements du 11 septembre ont marqué un tournant radical dans l'ordre mondial et dans les relations humaines. Les conséquences à long terme sont difficiles à prédire, mais on ne peut s'empêcher de se demander ce qui va se passer, quand et comment tout cela va finir. Dans ce climat d'incertitude et de menace, nous ne devons pas oublier que les guerres sont destructrices, qu'elles provoquent d'énormes souffrances et qu'elles ont des effets dévastateurs sur l'environnement.

Alors qu'on célèbre le centième anniversaire du prix Nobel de la paix, attribué à notre fondateur Henry Dunant, la crise actuelle représente pour le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge un des plus gros défis de son histoire.

Certains commentateurs parlent un peu hâtivement d'un choc des civilisations. La tentation est grande de simplifier à l'extrême les causes profondes de la situation présente et de formuler des interprétations fallacieuses. En ces heures de trouble et d'affrontements, la cohésion du Mouvement doit impérativement être préservée. Nous devons réagir avec un front uni, en insistant sur le respect de nos sept Principes fondamentaux. Seule une action impartiale de chaque volontaire et employé de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge peut garantir notre unité.
Sur le plan opérationnel, les victimes doivent être assistées sans le moindre délai où qu'elles se trouvent.
Le Mouvement doit donc se mobiliser très promptement, sans négliger bien entendu les considérations de sécurité, qui sont déterminantes pour le choix des modalités d'intervention.

Dans l'intérêt des plus vulnérables, il doit aussi agir en étroite consultation avec un large éventail de protagonistes, au nombre desquels les parties belligérantes, les gouver-nements, les Nations unies et les autres organisations humanitaires. Ce faisant, il ne doit cependant pas compromettre sa neutralité ni son indépendance.

En 1999, la Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge avait appelé les Sociétés nationales et les gouvernements à coopérer et à prendre les mesures appropriées pour promouvoir la tolérance, la non-violence au sein de la communauté et le respect de la diversité culturelle. En œuvrant avec détermination pour l'accomplissement de cet objectif, nous donnerons au monde un précieux message d'espoir.

Jean-François Berger
Rédacteur CICR

Atoussa Khosousi Parsey
Rédactrice invitée Fédération


Haut de page | Nous contacter | Crédits | Edition courante | Webmaster



© 2001 | Copyright |