Page d'accueil
du Magazine

 

Éditorial


Les événements du 11 septembre 2001 et la situation en Afghanistan nous imposent de réfléchir à l'essence de notre mission humanitaire. En 1859, à la vue des victimes de la bataille de Solferino, Henry Dunant eut une extraordinaire intuition: la guerre ne doit pas faire oublier que les êtres humains ont droit au respect en toutes circonstances. Les combattants blessés, les prisonniers et les civils doivent notamment bénéficier de soins, de traitements et de la protection dus à leur dignité de personnes humaines. L'idée était grandiose, elle plaçait l'appartenance à l'humanité au-dessus de tous les intérêts, qu'ils soient militaires, politiques, religieux, ethniques ou économiques. Dunant et la Croix-Rouge sont allés encore plus loin puisqu'ils ont réussi à faire inscrire cet idéal moral dans le droit international, à travers l'adoption des Conventions de Genève.

Ce droit a régulièrement connu des épreuves. Pendant la guerre froide, les Conventions ont été largement ignorées en URSS, en Indochine et en Corée. Néanmoins, le CICR n'a pas pour autant baissé les bras - il a, par exemple, activement promu le droit humanitaire en Angola. Cela démontre que, si les principes et règles des Conventions de Genève ne sont jamais totalement acquis, ils demeurent toujours valides. Ainsi, durant cette période particulière, ils ont été maintenus en vie grâce à une vigilance et à un combat constants pour la défense de la dignité humaine.

Aujourd'hui, à nouveau, certains événements remettent en question la pertinence des Conventions de Genève. Les exemples abondent de situations où les pouvoirs militaires et politiques sont tentés de faire passer la loi du plus fort avant la solidarité et la justice, menaçant de la sorte les fondements mêmes du droit humanitaire. Une fois de plus, le Mouvement doit défendre la souveraineté de l'humanité et de la dignité sur toute autre considération, afin de prévenir notre chute dans la barbarie.

Paul Grossrieder
Directeur général du CICR


Haut de page | Nous contacter | Crédits | Edition courante| Webmaster



© 2002 | Copyright |