Page d'accueil
du Magazine



Photos suivantes

Sur les ruines de la guerre en Angola

 

La signature d'un accord de cessez-le-feu en avril 2002 a mis un terme à une guerre civile longue de vingt-sept ans qui a fait un demi-million de morts et chassé de leurs foyers quelque 4 millions d'habitants de l'Angola. Aujourd'hui, des centaines de personnes émergent de la brousse où elles s'étaient réfugiées pour échapper à la violence. Elles ont survécu dans le dénuement le plus complet, mais pour des milliers d'autres, hélas, il n'y aura pas de retour.

Malgré la paix retrouvée, les épreuves des Angolais sont loin d'être terminées. Selon les Nations unies, près d'un demi-million d'entre eux souffrent de la faim et plus d'un million d'autres sont entièrement dépendants de l'aide alimentaire. Par ailleurs, un tiers environ des habitants ont perdu le contact avec leurs proches.

L'énormité des besoins a suscité une mobilisation humanitaire massive, rendue plus urgente encore par le fait que le gouvernement n'assure pas la moindre aide alimentaire. Heureusement, les conditions de sécurité se sont suffisamment améliorées pour permettre aux organismes d'assistance de se déployer dans des régions jusqu'alors inaccessibles.

Pour le Mouvement, l'Angola représente un formidable défi. Actuellement, l'accent est mis sur le soutien à la Société nationale de la Croix-Rouge, sur l'assistance médicale et sur le rétablissement des liens familiaux. Le CICR, qui assure la coordination des activités, la Croix-Rouge angolaise et plusieurs Sociétés sœurs combinent leurs efforts pour aider les communautés les plus vulnérables.


Jean-François Berger et Jean Milligan

Kuito. Des garçons jouent au football parmi les ruines dues à la guerre. Le gouverneur de la province de Bié, Amaro Tati, estime que quelque 140 000 enfants de la ville ne sont jamais allés à l'école à cause du conflit.

Septembre 2002. Une femme fait la queue pour recevoir une aide alimentaire distribuée par le CICR.

 


Septembre 2002. Des femmes déplacées retournent au camp de Cantao Ngove, dans la province de Huambo, avec leurs colis d'aide alimentaire.

Photos suivantes




Haut de page | Nous contacter | Crédits | Edition antérieur | Webmaster


© 2002 | Copyright ||