Page d'accueil
du Magazine



Photos précédentes

Sur les ruines de la guerre en Angola

 


Kuito. Des victimes de mines apprennent à marcher avec leurs prothèses. L'Angola est l'un des pays les plus affectés par le problème des mines et autres engins non explosés. Selon les responsables de la Campagne internationale pour l'interdiction des mines, 56 pour 100 des victimes recensées dans le pays en 2001 étaient des civils.

Le Mouvement en action

En coopération avec la Croix-Rouge angolaise, le CICR se consacre notamment aux activités suivantes:
Distribution de vivres et autres articles de première nécessité
Soutien à des projets agricoles au bénéfice de près de 60000 personnes
Campagnes publiques de sensibilisation au danger des mines
Distribution de messages Croix-Rouge, recherche de personnes, réunion des familles séparées par le conflit et enregistrement des mineurs non accompagnés
Programmes orthopédiques au bénéfice de plus de 3000 amputés, en collaboration avec le ministère de la Santé
Soutien aux dispensaires de santé
Campagnes de prévention du sida touchant quelque 300000 personnes
Fourniture de matériel aux services de chirurgie et de pédiatrie de l'hôpital de Huambo, au bénéfice de quelque 30 000 patients
Projets d'approvisionnement en eau et d'assainissement
Diffusion du droit international humanitaire parmi les forces armées, la police, les fonctionnaires et la population civile

La Fédération assure un appui à la Croix-Rouge angolaise et prévoit d'assister quelque 100 000 personnes dans neuf provinces du pays au cours des six prochains mois. Ses principales activités sont les suivantes:

Remise en état des dispensaires de santé de la Société nationale détruits pendant le conflit
Formation de volontaires

Programmes de sensibilisation au VIH/sida

Fourniture de médicaments essentiels et d'équipements de laboratoire

Restauration des réseaux d'approvisionnement en eau et des installations sanitaires

Luanda, 5 octobre 2002. Branca, kidnappée par l'UNITA en 1998, retrouve sa tante après quatre ans de séparation.

Luanda, 5 octobre 2002. Beaucoup d'enfants cherchent toujours leur famille, comme cette fillette que photographie un employé du service de recherche du CICR.

L'Angola en quelques chiffres

13 millions d'habitants, dont 4 millions de personnes déplacées
Mortalité infantile: 250 pour 1000
750 000 enfants de moins de 15 ans ont perdu père ou mère ou leurs deux parents

Espérance de vie moyenne: 47 ans

La moitié de la population vit dans la misère (moins de 4 dollars américains par jour)

Deuxième producteur de pétrole du continent

Moins d'un dixième du budget national est affecté au secteur social

Sources: UNICEF, IMF
 
Photos précédentes




Haut de page | Nous contacter | Crédits | Edition antérieur | Webmaster



© 2002 |Copyright ||