Page d'accueil
du Magazine

 
 

En temps de guerre ou de troubles internes, les prisonniers et les détenus doivent être traités avec humanité. Les Conventions de Genève nous rappellent que telle est la marque, et le devoir, de toute société civilisée. Nous savons hélas que, trop souvent, la réalité est bien différente. Le CICR mène, en matière de détention, des activités de très grande envergure : l’année dernière, ses délégués ont rendu visite à plus de 500 000 prisonniers de guerre et détenus dans près de 80 pays. On connaît moins la façon dont opère le CICR à l’intérieur des prisons et l’impact de ses visites, surtout dans les cas de torture et de disparition. Que se passe-t-il quand des abus sont constatés ? Notre article de couverture vous en dira plus à ce sujet.

Ce numéro de Croix-Rouge, Croissant-Rouge témoigne aussi de la vitalité du Mouvement sur le terrain, illustrée par l’action des Sociétés nationales dans les cadres les plus divers. Brésil, Côte d’Ivoire, Papouasie-Nouvelle-Guinée : chaque situation exige des interventions imaginatives et ciblées, pourtant toujours fidèles à un ensemble de principes communs. À l’échelle internationale, les représentants du Mouvement s’attachent plus que jamais à la recherche d’une cohérence accrue dans les modes d’intervention et dans les opérations; c’est ce qui ressort des débats de la réunion statutaire de Séoul. Et nous n'aurions garde d’oublier la naissance d’un nouvel emblème, le cristal rouge, adopté par les États réunis en conférence diplomatique à Genève en décembre 2005 : voilà un jalon crucial sur lequel nous reviendrons dans de prochains numéros de Croix-Rouge, Croissant-Rouge.

Jean-François Berger — Rédacteur en chef CICR

Rosemarie North — Rédacteur en chef Fédération internationale


Haut de page

Nous contacter

Crédits

Webmaster

©2006

Copyright