Page d'accueil
du Magazine

 
 

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge fait une place toujours plus grande au réchauffement climatique, et c’est heureux. Tous nos champs d’action, ou peu s’en faut, sont en effet concernés : l’eau et l’assainissement, les mesures de préparation et d’intervention en cas de catastrophe, la diffusion de maladies comme le paludisme et la dengue, la famine, les conflits causés par la carence de ressources, les mouvements de population... et la liste ne s’arrête pas là.

Les changements climatiques cessent enfin d’être perçus comme un problème purement écologique.

L’article principal de ce numéro est consacré à la manière dont le Mouvement vient en aide partout sur la planète aux personnes qui sont aujourd’hui et qui seront demain les plus durement touchées par les changements climatiques. Pour les habitants d’un grand nombre de pays, ces bouleversements n’ont rien d’abstrait : ils se manifestent par la fréquence accrue des tempêtes et des sécheresses, par la montée des mers ou l’incidence changeante des maladies. Les populations qui survivent sur des terres de faible rendement ou dans des bidonvilles, les populations déplacées ou nomades, tous ceux qui vivent au seuil de pauvreté ou au-dessous, seront les plus exposés au chaos climatique.

Chaque jour davantage, le Mouvement voit l’évolution du climat non plus comme un problème venant concurrencer de nombreuses autres priorités, mais bien comme un enjeu crucial pour assumer ses responsabilités en termes d’action humanitaire.

Souhaitons que l’action neutre et impartiale du Mouvement et son travail de sensibilisation sur ce dossier vital puissent renforcer la protection du nombre croissant de personnes touchées par ce qui constitue l’un des plus graves défis de notre époque. Il y a péril en la demeure.

Jean-François Berger — Rédacteur en chef CICR

Rosemarie North — Rédacteur en chef Fédération internationale


Haut de page

Nous contacter

Crédits

Webmaster

©2007

Copyright