Page d'accueil
du Magazine

90 années d’action

 

Le 4 mai, la Fédération internationale a célébré le 90e anniversaire de la fondation à Paris, en 1919, de son prédécesseur, la Ligue des Sociétés de la Croix-Rouge. Pour célébrer cet anniversaire, le Conseil de direction de la Fédération a adopté la Déclaration de Paris, «Ensemble pour l’humanité : 90 ans et au-delà». Ce texte rappelle le rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics que jouent les Sociétés nationales pour fournir une aide humanitaire à toutes les personnes vulnérables sur leur territoire.

La Déclaration, disponible à l’adresse www.ifrc.org, appelle les États à élargir l’espace humanitaire et à fournir des ressources à l’appui des opérations Croix-Rouge Croissant-Rouge. Elle plaide en faveur de la prévention, priorité humanitaire, car l’intervention d’urgence à elle seule ne suffit pas. Le document demande aux pays de se préoccuper du sort des plus vulnérables en cette période de crise économique, encourage les gouvernements à coordonner leur action avec leur Société nationale et à ne pas réduire les budgets de l’assistance humanitaire.

Le président français Nicolas Sarkozy a déclaré, dans son allocation de bienvenue lors d’une réception diplomatique : «Vous avez raison de rappeler aux autorités nationales de chaque pays que leur premier devoir est de protéger leurs concitoyens, d’organiser la solidarité à l’égard des plus vulnérables. Vous avez raison de nous demander de nous mobiliser davantage pour faire face aux drames humanitaires.»

Sur une page à peine, la Déclaration évoque le large éventail d’activités de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, fait le lien entre l’histoire, le présent et l’avenir, affirme la position de la Fédération internationale sur les situations d’urgence, et lance un appel aux États et à la société civile. Ce document est un outil concis et puissant de diplomatie humanitaire.

Comme l’a souligné Nicolas Sarkozy, les autorités nationales et les Sociétés nationales doivent avoir «un rapport de complémentarité et non de soumission». Cette formule peut guider les Sociétés nationales qui nouent ou renouent leur dialogue avec les pouvoirs publics.

La Ligue a été fondée au lendemain de la Première Guerre mondiale, alors qu’une coopération étroite était indispensable entre les Sociétés de la Croix-Rouge qui, par leurs activités humanitaires au nom des prisonniers de guerre, des combattants et des civils, avaient attiré des millions de volontaires et acquis une expérience considérable. Une Europe dévastée ne pouvait se permettre de perdre pareille ressource.

C’est Henry Davison, président du comité de guerre de la Croix-Rouge américaine, qui a proposé la création d’une fédération. Une conférence internationale a donné le jour à la Ligue des Sociétés de la Croix-Rouge, qui allait devenir en 1983 la Ligue des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, puis en 1991 la Fédération internationale.

Ses premiers objectifs étaient d’améliorer la santé de la population après la  Première Guerre mondiale, et d’encouragerla création de nouvelles Sociétés nationales. Les cinq membres fondateurs étaient les Sociétés des États-Unis, de France, de Grande-Bretagne, d’Italie et du Japon. On compte aujourd’hui186 Sociétés nationales reconnues, c’està-dire une dans presque tous les pays du monde. La première mission de la Ligue fut de secourir les victimes du typhus et de la famine en Pologne; aujourd’hui, elle mène plus de 80 opérations de secours par an.

Yulia Gusynina
Coprésidente Fédération internationale de l’équipe spéciale pour les commémorations de Paris.


Le président de la Fédération internationale Juan Manuel Suárez del Toro remet au président de la République française Nicolas Sarkozy la Déclaration de Paris, lors d’une cérémonie marquant le 90e anniversaire de la Fédération.
REUTERS / PHILIPPE WOJAZER,
©AVEC L’AUTORISATION DE www.alertnet.org


Connaissez-vous bien
le Mouvement ?

1. Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge compte des dizaines de millions de volontaires, de partisans et de collaborateurs dans 186 pays. Quelles sont les trois composantes du Mouvement ?
2. Pourquoi célèbre-t-on la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge le 8 mai ?
3. Quels sont les sept Principes fondamentaux du Mouvement ?
4. Le 17 février 1863, un comité de cinq membres s’est réuni à Genève afin de créer ce qui allait devenir le Mouvement. Quel était son nom ?
5. Les Sociétés nationales peuvent choisir d’utiliser l’emblème de la croix rouge, du croissant rouge ou du cristal rouge. Combien des 186 Sociétés nationales ont-elle choisi le croissant rouge ?
6. Quels sont les trois anniversaires que le Mouvement célèbre en 2009 ?
7. Quel est le nom de la campagne mondiale lancée par le Mouvement cette année ?
8. Le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge détient le plus long télégramme du monde : 72 mètres de long. Que contient-il ?
9. Depuis 1994, la Fédération internationale jouit d’un statut particulier auprès de l’Assemblée générale des Nations Unies. Lequel ?
10. Dans quelles circonstances le Mouvement peut-il prendre part à un conflit ?

Clicker ici pour les réponses


 

Haut de page

Nous contacter

Crédits

Webmaster

©2009

Copyright