Page d'accueil
du Magazine

 

Nouvelle Société nationale au Soudan du Sud
Avec l’indépendance du Sud-Soudan, proclamée au début du mois de juillet, une nouvelle Société nationale, la Croix-Rouge du Soudan du Sud, issue du Croissant-Rouge soudanais, a vu le jour.

À l’image du pays, confronté à d’immenses difficultés, avec des infrastructures limitées pour les services de santé, la nouvelle Société nationale jette les bases de son développement.

Un grand nombre des volontaires qui se sont déjà manifestés ont pris part à la première activité officielle de la Société : les premiers secours pendant les festivités de l’indépendance. Par une température caniculaire, les volontaires ont aidé des centaines de personnes victimes d’insolation ou de déshydratation.

«Nous souhaitons devenir une Société nationale qui fonctionne vraiment bien», affirme Latio Kudus Clement, volontaire, ancien responsable de la section du Croissant-Rouge soudanais à Juba, la plus grande ville du Soudan du Sud, où se trouve le siège de la nouvelle Société nationale. «Pour l’instant, nous manquons de personnel et de compétences. Mais ça viendra.»


Photo: ©Conor Ashleigh/FICR


 


Les inondations au Bangladesh touchent 1,5 million de personnes
Les tempêtes et les inondations qui ont balayé le Bangladesh en août et en septembre ont touché près de 1,5 million de personnes. Des familles et des individus ont vu leur domicile dévasté et ont dû chercher un hébergement de fortune. «Que pouvons-nous faire ?» lance Tuhin, un instituteur. «Toutes les maisons sont inondées. Nous sommes des centaines jetés sur les routes. Nous avons besoin d’aide !»

Dans ces villages, plus de 1100 maisons ont été détruites ou gravement endommagées, et l’eau stagnante fait planer le risque de maladies. Dans un centre d’évacuation du village de Shener Ghati, un homme, Fazular, fait un récit hélas banal : «Voici 20 jours que je suis ici avec ma femme et nos trois enfants. Ma maison a été entièrement détruite. Il ne reste rien.»

Grâce à un appel de la FICR et à des fonds d’urgence, le Croissant-Rouge du Bangladesh a fourni toute une gamme de secours : soins médicaux, vivres, eau potable, dons en espèces et abris provisoires.

 

 



Dans la province du Sindh, au sud du Pakistan, ces femmes constatent les dégâts causés à leurs champs de coton par les pluies de mousson diluviennes qui ont débuté en août et qui ont touché plus de 5,3 millions de personnes. Le Croissant-Rouge du Pakistan, la FICR et d’autres acteurs du Mouvement ont réagi en fournissant des vivres, des abris, des moyens d’assainissement et une assistance médicale. Photo : ©Olivier Matthys/FICR/CRP

 

 

 

 

 


 

Un volontaire donne sa vie pour sauver deux enfants
Dans la faible lumière de sa torche, Han Sun Il pouvait à peine distinguer les deux enfants en larmes, penchés à la fenêtre et appelant désespérément à l’aide tandis que l’eau montait autour de leur maison durant les inondations qui ravageaient la région à la fin du mois de juillet.

Voyant que la maison risquait d’être emportée par les flots, le volontaire de la Société de la Croix-Rouge de la République populaire démocratique de Corée sauta dans l’eau tourbillonnante pour secourir les enfants.

Après être parvenu de justesse à extirper la fillette de trois ans de la maison à demi détruite — comme tant d’autres anéanties cet été par les inondations dans la province de Hwanghae Sud — il revint chercher le garçon de 11 ans.

Le courant, cependant, avait encore redoublé et l’eau encore monté. Il eut beaucoup de mal à fendre le flot jusqu’à la maison. Sur le chemin du retour, l’eau lui arrivait à la poitrine. Il dut lutter 30 minutes pour regagner la terre ferme.

Après avoir poussé le garçon sur la rive, le volontaire, épuisé, fut emporté par les flots. «Han ne nous a pas quittés. Il vit à jamais dans le cœur de ma famille et de nos voisins, a déclaré Ji Yon Ok, la mère des enfants. Désormais, sa fille est ma fille. Mon mari et moi allons devenir volontaires de la Croix-Rouge pour aider autrui.»

 

Un secouriste du Croissant-Rouge arabe syrien tué
Le Mouvement a lancé un appel pour une meilleure protection des agents de santé après avoir appris le décès de Hakam Sibai, tué le 7 septembre à Homs lorsque l’ambulance du Croissant-Rouge dans laquelle il se trouvait a été criblée de 31 balles.

L’accident s’est produit alors que Hakam Sibai et deux autres volontaires du Croissant-Rouge — eux-mêmes gravement blessés par les tirs — amenaient un blessé à l’hôpital. Au cours des derniers mois, les volontaires et le personnel du Croissant-Rouge arabe syrien ont apporté une aide humanitaire vitale jusque dans les zones les plus reculées de la Syrie.

Le CICR et la FICR ont lancé un appel conjoint à tous les acteurs pour qu’ils respectent et facilitent le travail du personnel et des volontaires du Croissant-Rouge, afin de leur permettre de mener à bien, dans l’impartialité, leur mission humanitaire urgente.

Matière à réflexion

«Notre nouvelle Croix-Rouge
est née pour briller au cœur
de l’Afrique, œuvrons pour l’humanité.»

Extrait du nouvel hymne de la Croix-Rouge du Soudan du Sud, chanté lors des célébrations de l’indépendance marquant la naissance de la République du Soudan du Sud.


La Croix-Rouge de Norvège mobilisée après une fusillade mortelle

Au lendemain du massacre sur la petite île norvégienne d’Utøya, les volontaires de la Société nationale ont participé aux opérations de recherche et de sauvetage et entouré les proches des victimes ainsi que les jeunes dans tout le pays. «Les jeunes et leurs familles, leurs amis et leur entourage ont vécu ces jours-ci un drame dont nous avons du mal à saisir l’ampleur», a déclaré le président de la Croix-Rouge de Norvège Sven Mollekleiv.

 





Indice humanitaire

4: Nombre de volontaires du Croissant-Rouge libyen tués dans les six derniers mois.
30: Pourcentage de la population mal-nourrie dans les zones de la Corne de l’Afrique touchées par la sécheresse.
35: Nombre d’épidémies de choléra, de poliomyélite, de méningite, de fièvre jaune et d’autres maladies transmissibles auxquelles ont réagi les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en 2010*.
50000: Nombre de noms portés au registre des personnes disparues en Colombie**.
281453: Nombre de personnes vivant avec le VIH et d’orphelins qui ont reçu un soutien psychosocial des Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en 2010*.
440000: Population approximative du camp de réfugiés de Dadaab, au Kenya, près de la frontière somalienne.


Haut de page

Nous contacter

Crédits

Webmaster

©2011

Copyright