Page d'accueil
du Magazine

 

En bref

 

Secours aux manifestants blessés en Égypte

L’Égypte a connu en juillet et en août une nouvelle vague de tensions politiques et de violences. La Société du Croissant-Rouge égyptien a réagi aux besoins humanitaires pendant et après les manifestations de masse et les violences à caractère politique en déployant des équipes d’intervention d’urgence pour secourir les blessés dans les rues du Caire comme dans les autres provinces.

Des volontaires étaient présents dans plus de 35 sites dans 11 gouvernorats du pays pour administrer des soins, évacuer les personnes les plus gravement touchées et apporter des fournitures médicales urgentes aux hôpitaux de campagne. Dans certaines sections, des volontaires proposaient des soins psychosociaux dans les hôpitaux et ont aidé au lancement et à la promotion de campagnes de don du sang.


Photo: ©Patrick Fuller/FICR


Soins urgents entravés en Colombie

Lorsque des troubles sociaux ont éclaté dans plusieurs villes de Colombie cette année, les routes de plusieurs régions du pays ont été bloquées, perturbant l’accès aux services de santé. En février et en mars, trois personnes au moins sont mortes après que les ambulances qui les transportaient ont été interdites de passage; plusieurs hôpitaux n’ont plus été approvisionnés. Entre janvier et mars, le CICR a recensé 27 incidents qui ont fait obstacle au travail de la mission médicale, soit 15 de plus qu’au trimestre précédent. Les difficultés ont continué au cours des mois suivants, en particulier dans la région du Catatumbo (département de Norte de Santander). «Restreindre l’activité des services médicaux revient à mettre en danger la vie de nombreuses personnes», a déclaré Jordi Raich, chef de la délégation du CICR en Colombie.

 

 


«J’ai cru que c’était la fin du monde»

Un mois après un séisme d’amplitude 6,2 qui a dévasté la province indonésienne d’Aceh, la Croix Rouge indonésienne continue ses activités d’assistance. Plus de 52 000 personnes ont été forcées de fuir leur foyer après que la secousse a frappé les districts d’Aceh Tengah et de Bener Meriah, faisant 42 morts et plus de 2500 blessés. «J’ai cru que c’était la fin du monde», dit Mahyoudin (43 ans) en évoquant le moment de la secousse.

La Croix-Rouge indonésienne a déployé 32 volontaires dans les deux districts, afin d’aider les opérations de recherche et de sauvetage, d’évaluer les besoins et de distribuer les secours. Une équipe d’intervention d’urgence de dix personnes a aussi contribué à l’évaluation et aux services sanitaires et médicaux.

Echos

«Ce travail nous passionne parce que nous agissons
non pas pour une personne, mais pour l’ensemble de la population, à Aweil, au
Soudan du Sud et même
dans l’Afrique tout entière.»
Mary Achol Athian Athian,
volontaire de la Croix-Rouge
du Soudan du Sud
(lire l'article)



Des volontaires du Mouvement tués en service

Au mois d’août, le Mouvement a eu à déplorer la mort de deux nouveaux volontaires du Croissant-Rouge arabe syrien. Wassim Mouselli et Yousef al-Kens, qui travaillaient tous les deux dans la section de Homs, sont décédés le 27 août, lorsqu’un obus de mortier est tombé devant le siège de la section, tuant plusieurs civils. Ce drame porte à 22 le nombre total de volontaires du Croissant-Rouge arabe syrien qui ont perdu la vie depuis le début du conflit en s’acquittant de leurs tâches humanitaires.

Le Mouvement porte aussi le deuil de Johann Dirfwirth, un secouriste de la Croix-Rouge autrichienne, mortellement touché le 17 septembre alors qu’il secourait un policier blessé par un homme armé près de la ville autrichienne d’Annaberg.


Rivières de pierres

Les panneaux ironiques qui se dressent le long du lit asséché sont on ne peut plus parlants : «Ici, rivières de pierres». Les rivières naguère abondantes sont en effet réduites à un filet d’eau.

Après quatre mois de sécheresse dans le sud de l’Équateur, les communautés agricoles de la province de Loja sont mises à rude épreuve. Les précipitations ont chuté de 72 %. La province, située sur une chaîne de montagnes à la frontière entre l’Équateur et le Pérou, compte près de 450 000 habitants sur environ 11 000 km2.

Dans le cadre d’une initiative unissant plusieurs organisations, la Croix-Rouge équatorienne a recensé 1025 familles directement touchées; elles ont besoin entre autres de vivres, de citernes pour stocker l’eau potable, de filtres à eau pour les habitations, de remise en état des systèmes d’irrigation, et de formation pour l’alimentation du bétail. La FICR appuie l’intervention par son Fonds d’urgence pour les secours lors de catastrophes, en coordination avec la Société nationale.

 



La violence fait des victimes en Guinée

À la suite des affrontements intercommunautaires qui ont éclaté à N’zérékoré, en Guinée, des volontaires de la Croix-Rouge guinéenne et des employés du CICR ont évacué des blessés et des morts vers l’hôpital régional de la ville et la morgue. «Les blessés sont arrivés en si grand nombre que nous n’avions plus rien pour les soigner. Nous avons donc demandé au CICR sur place à N’zérékoré de nous fournir du matériel de perfusion, d’injection et des pansements pour pouvoir leur prodiguer les soins nécessaires», explique un responsable de l’hôpital de N’zérékoré.

À bord de deux véhicules, deux équipes du CICR aidées de volontaires de la Croix-Rouge guinéenne ont sillonné la ville pour recueillir les morts et les blessés. À l’instar de cinq autres hôpitaux en Guinée, l’hôpital régional bénéficie d’un soutien du CICR, qui a notamment dispensé au personnel, depuis 2007, une formation à la prise en charge de blessés en cas d’afflux massif.

 


Indice humanitaire

3: Pourcentage de bagarres à poings nus dans la prison de Wheatfield, en Irlande, avant le lancement  d’un programme de la Croix-Rouge irlandaise mené par des prisonniers volontaires (lire encore).
97: Pourcentage de combats à l’arme blanche, entraînant généralement des blessures, à la prison de Wheatfield avant le lancement de ce programme.
5000: Nombre de sauveteurs de montagne engagés par la Croix-Rouge allemande, la plus ancienne Société nationale, qui célèbre cette année son 150e anniversaire.
22000: Nombre d’infirmiers employés par la Croix-Rouge allemande.
130000: Nombre de sauveteurs «aquatiques» formés de la Croix-Rouge allemande.
395690: Nombre de prothèses fournies par le CICR dans le monde entre 1979 et 2012, selon le rapport annuel du Programme de réadaptation physique (lire encore).
400000: Nombre total de volontaires de la Croix-Rouge allemande.
6800000000: Nombre d’abonnés au téléphone mobile dans le monde, soit 2,5 milliards de plus qu’en 2008 — une réalité qui, aux dires des groupes humanitaires, modifie radicalement la préparation et la réaction aux catastrophes.

Sources : Croix-Rouge irlandaise, Croix-Rouge allemande, CICR, Rapport de la FICR sur les catastrophes dans le monde.


Haut de page

Nous contacter

Crédits

Webmaster

©2013

Copyright