27ème Conférence
de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Une conférence qui veut faire la différence

L'ANNÉE 1999 ne marque pas seulement la fin du millénaire, mais aussi le 50ème anniversaire des Conventions de Genève, qui revêtent une importance particulière pour le Mouvement.

The conference will be looking at what action can be taken to improve the protection of people caught up in conflict or natural disasters.

La XXVIIème Conférence internationale sera ainsi l'un des temps forts au cours de cette année de réflexion, de communication et d'action que, du 8 mai 1999 au 8 mai 2000, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge placent sous le thème «Le pouvoir de l'humanité.»

De la parole aux actes

Compte tenu de ces circonstances exceptionnelles, il a été décidé de simplifier le déroulement de la prochaine conférence afin de bénéficier d'un retentissement optimal et d'aboutir à des résultats plus focalisés qu'à l'accoutumée. La séance d'ouverture sera donc suivie d'une «commission plénière» dont la réunion s'étendra sur trois jours, chacun étant consacré à un thème particulier: la protection des victimes des conflits armés grâce à l'application du Droit international humanitaire; l'action humanitaire dans le cadre des conflits et autres catastrophes; l'amélioration du sort des personnes vulnérables. Sous ces grands titres seront traités de nombreux problèmes particuliers, à la lumière de leur lien avec le travail du Mouvement.

Deux documents seront soumis à l'approbation de la Conférence: un Plan d'action couvrant la période 2000-2003 qui énoncera les mesures requises pour atteindre certains objectifs prédéfinis et une Déclaration résumant les principales conclusions de la Conférence et réaffirmant l'engagement des participants vis-à-vis des priorités humanitaires. Ceux-ci seront par ailleurs invités à démontrer concrètement leur volonté de contribuer à la mise en oeuvre effective de telle ou telle mesure préconisée par le Plan d'action. Une Société Nationale pourra, par exemple, s'engager à lancer un nouveau programme de lutte contre le sida ou à recruter 2 000 nouveaux volontaires en l'an 2000. De même, un gouvernement pourra s'engager à réviser la législation de son pays relative à la protection de l'emblème. Tous ces engagements - y compris ceux qui pourront être pris par des observateurs, des entreprises, voire des particuliers - seront annoncés durant la Conférence et dûment enregistrés.

Dans un cadre moins formel, on débattra de divers sujets liés à la Conférence. Idéalement, ces discussions devraient englober des points essentiels sur lesquels le consensus pourrait s'avérer difficile à atteindre, comme la prolifération des armes, la situation des femmes dans les conflits armés ou l'impact du changement climatique sur les catastrophes.

Ouverture au public

Pour la première fois, le public pourra s'associer activement à la Conférence internationale. Le 31 octobre, la cérémonie d'ouverture officielle sera suivie d'une manifestation organisée à l'Arena, la plus grande salle de spectacle de Genève. Retransmise dans le monde entier par la télévision, elle rassemblera environ 4 000 spectateurs payants et quelque 2 000 délégués. La recette des billets sera intégralement affectée aux actions du Mouvement.

Ce spectacle célébrera «Le pouvoir de l'humanité», qui survit à tous les obstacles dans notre monde tourmenté. Il s'articulera autour des quatre éléments - l'eau, le feu, l'air et la terre - indispensables à toute vie, mais capables aussi de la détruire. Des artistes célèbres des cinq continents mettront leur talent au service de cette représentation.

Les représentants des médias seront conviés à la cérémonie de clôture durant laquelle on procédera à la lecture de la Déclaration, à la présentation des points clés du Plan d'action et à l'annonce des engagements souscrits pour contribuer à sa mise en oeuvre.

Les responsables de la Conférence espèrent que ces innovations contribueront à promouvoir un regain d'efforts pour améliorer concrètement la situation de tous ceux qui souffrent sur notre planète et à sensibiliser un public beaucoup plus large à des problèmes qui ne concernent pas seulement le Mouvement, mais l'ensemble de l'humanité.

| haut de page | pour imprimer cette partie | pour imprimer tout le document








© 1999 | Anglais (page d'accueil)
Pour en savoir plus

Un formidable défi

Convertir les idées en action

Une conférence qui veut "faire la différence"

Même la guerre a ses limites

Toutes les victimes sont égales

Armes: le point de vue humanitaire

Les catastrophes ignorent le droit

Affiner les interventions

La santé: en crise dans le monde entier

Une place à prendre

Des valeurs partagées