Page d'accueil
du Magazine

Courrier

 

 

Quelle sera pour la Croix-Rouge de Hong Kong l’incidence de la passation des pouvoirs?

“Je m’engage, en tant que membre de la Croix-Rouge de Hong Kong, à servir le pays dans lequel je vis et à unir mes efforts à ceux de mes compagnons dans le monde entier afin d’aider les malades et tous ceux qui souffrent.”

A compter du 1er juillet 1997, date de la rétrocession de Hong Kong à la Chine populaire, ce serment solennel prononcé par tout nouvel adhérent prendra une signification différente. Constituée en 1950 en tant que branche de la Croix-Rouge britannique, la Croix-Rouge de Hong Kong sera en effet rattachée à la Croix-Rouge chinoise, conformément au principe fondamental d’unité qui stipule qu’il ne peut y avoir qu’une seule Société nationale par pays.

Actuellement, notre organisation fonctionne de manière très indépendante, du point de vue tant financier qu’administratif. La passation de pouvoir n’apportera pas de changement notable à nos programmes. Toutefois, nous travaillerons désormais sous les auspices de la Croix-Rouge chinoise, ce qui entraînera inévitablement une réévaluation de notre mission.

Tout en continuant d’assurer nos services courants au bénéfice des membres les plus vulnérables de la communauté, nous serons peut-être amenés à répondre à des problèmes et besoins nouveaux. Par ailleurs, notre rattachement à la Croix-Rouge chinoise ouvrira de nouvelles perspectives de collaboration avec nos collègues de la Société nationale.

Nous sommes tout à fait confiants en ce qui concerne nos relations futures avec la Croix-Rouge chinoise, qui seront fondées sur un respect et un soutien mutuels. La Croix-Rouge de Hong Kong continuera de contribuer activement à l’œuvre du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et à la promotion de ses valeurs humanitaires, et de s’employer dans toute la mesure de ses moyens à prévenir et à atténuer les souffrances au sein de sa communauté et dans d’autres régions du monde.

Hong Kong est un lieu où le rêve et le pragmatisme peuvent cohabiter intimement. Ce n’est peut-être pas une coïncidence si les idéogrammes chinois correspondant aux notions de crise () et d’occasion () sont si semblables: pour nous, le changement à venir est un défi, mais un défi riche en possibilités nouvelles.

Christine Fang
Secrétaire général, Croix-Rouge de Hong Kong


Haut de page | Nous contacter | Crédits | Edition antérieure | Webmaster



© 2003 | Copyright |